You are here

Examens et concours

Session 2017 Vous trouverez les calendriers officiels du baccalauréat 2017 en pièces jointes (épreuves écrites et épreuves orales). Épreuves Les épreuves du premier groupe sont les épreuves de base de l’examen et sont elles-mêmes divisées en épreuves anticipées (passées à la fin de la classe de 1ère) et les épreuves passées en fin de Terminale. Les épreuves anticipées comportent : les épreuves écrite et orale de français ; l'épreuve de travaux personnels encadrés (TPE) ; l'épreuve de sciences pour les candidats des séries L et ES. À la fin de l’année de Tle le reste des épreuves est passé par les candidats. Ces épreuves sont différentes selon la série ES, L ou S du candidat et selon les options facultatives (au maximum de deux) que celui-ci a choisies lors de son inscription à l'examen en début d'annèe de Terminale. Le détail des épreuves de chaque série est consultable sur le site Eduscol : série ES série L série S À l'issue de ces épreuves la moyenne du candidat est calculée et détermine son acceptation ou non au baccalauréat : la moyenne est inférieure à 8/20 : il est ajourné ; la moyenne supérieur ou égale à 8/20 mais inférieure à 10/20 : il est autorisé à se présenter aux épreuves orales du second groupe ; la moyenne est supérieure ou égale à 10/20 : il est déclaré admis au baccalauréat. Épreuves du second groupe ou « oraux de rattrapage » Un candidat passant les épreuves du second groupe devra choisir, le jour de la publication des résultats des épreuves du premier groupe, deux matières parmi celles qui ont fait l’objet d’épreuves écrites au premier groupe. Pour chaque matière seule la meilleure note obtenue par le candidat au premier ou au second groupe sera retenue par le jury. Le candidat est reçu s'il obtient, à l'issue de ces oraux, une moyenne de 10/20 ou plus à l'ensemble des épreuves. Un certificat de fin d'études secondaires (CFES) est délivré aux candidats non admis à l'issue des épreuves du second groupe. À compter de 2016, les candidats ajournées se représentant au Baccalauréat peuvent demander à bénéficier d'une conservation de notes : http://eduscol.education.fr/cid94055/conservation-des-notes-au-baccalaureat-general-et-technologique.html Mentions À l’issue des épreuves du premier groupe, les candidats admis peuvent se voir attribué des mentions « assez bien » (AB), « bien » (B) et « très bien » (TB) en fonction de leur moyenne obtenue : mention AB : moyenne supérieure ou égale à 12 et inférieure à 14 ; mention B : moyenne supérieure ou égale à 14 et inférieure à 16 ; mention TB : moyenne supérieure ou égale à 16. Session de remplacement (session de septembre) La session de remplacement s'adresse aux candidats qui, en cas d'absence justifiée liée à un événement indépendant de leur volonté, n'ont pu subir tout ou partie des épreuves organisées à la session de juin. Les règles s’appliquant sont les suivantes : candidats ayant subi une partie des épreuves anticipées : ils subissent de nouveau toutes ces épreuves, la ou les notes obtenues à la session normale étant annulées ; candidats ayant subi une partie des épreuves : ils subissent à la session de remplacement l'ensemble des épreuves, à l'exception des épreuves anticipées ; candidats autorisés à subir des épreuves de contrôle : ils subissent seulement ces épreuves ; candidats autorisés par dérogation à subir toutes les épreuves la même année : les règles ci-dessus leur sont applicables. La session de remplacement ne comporte pas les épreuves suivantes : épreuves d'éducation physique et sportive ; épreuves facultatives ; épreuves ou parties d'épreuves organisées dans les établissements publics ou privés sous contrat en dehors de la session organisée à la fin de l'année scolaire (compétences expérimentales en physique-chimie de série S, par exemple). Les notes obtenues à la session normale, à l'épreuve d'éducation physique et sportive et, le cas échéant, aux épreuves facultatives sont reportées et prises en compte lors de la session de remplacement.
Session 2017 Vous pouvez trouver ci-joint le calendrier de la session 2017 du Diplôme National du Brevet. Déroulement des épreuves Le Diplôme National du Brevet se déroule sur 2 jours : 2 jours d’épreuves écrites + 1 épreuve orale. 1er jour : mathématiques (2h) et sciences expérimentales et technologie (1h) Un thème unique se présente en fil rouge sur la journée. Les épreuves contiennent : Des questions identifiées pour chaque discipline Un exercice de programmation informatique, en lien avec les programmes de mathématiques et de technologie. 2ème jour : l’Histoire et géographie-Education Morale et Civique (2h) et le français (3h) Un thème unique se présente en fil rouge sur la journée. Les épreuves contiennent : Des questions identifiées pour chaque discipline Un travail de rédaction et d’argumentation Une dictée Une épreuve orale de 15 minutes (5 minutes d’exposé et 10 minutes entretiens) L’élève présente un projet interdisciplinaire qu’il a conduit dans le cadre des EPI ou des parcours d’EAC, avenir, citoyen et de santé ; l’élève choisit le projet qu’il souhaite présenter. Pour des informations détaillées, veuillez ouvrir le document "DNB - modalités des épreuves". Modalités d’attribution Le contrôle continu représente 400 points. Chacun des 8 champs d’apprentissage du socle commun apporte un nombre de points à l’élève, arrêté lors du conseil de classe du 3ème trimestre de la classe de 3ème : Maîtrise insuffisante (10 points) Maîtrise fragile (20 points) Maîtrise satisfaisante (35 points) Très bonne maîtrise (50 points) Le contrôle final représente 300 points : Le Français, l’Histoire-Géographie et l’Enseignement Moral et Civique sont évalués sur 100 points Les Mathématiques, la Physique-Chimie, la SVT et la Technologie sont évaluées sur 100 points L’épreuve orale est évaluée sur 100 points L’élève est reçu s’il cumule 350 points sur les 700. Il obtient la mention : assez bien s’il cumule plus de 420 points bien s’il cumule plus de 490 points très bien s’il cumule plus de 560 points  
Certifications de langue anglaise Les universités anglo-saxonnes, de même que les campus européens qui proposent des cursus enseignés en anglais demandent aux futurs étudiants de faire la preuve de leur niveau d’anglais par le biais d’une certification. Il y a plusieurs organismes de certification qui sont détaillés plus bas. Quelle certification passer pour un élève de lycée? Cambridge IELTS C’est la certification la plus communément requise par les universités anglaises. Beaucoup d’universités acceptent cependant le Cambridge Advanced (CAE) ou le TOEFL. Cette certification n’est valable que deux ans. Elle donne une note aux élèves de 1 à 9. Les universités exigent généralement une note d’environ 6,5 mais il faut regarder sur le site des universités car il y a des variations selon les universités et selon les matières étudiées. Cambridge FIRST (B2) ou ADVANCED (CAE) (C1) Contrairement aux IELTS, les certifications Cambridge First; Advanced ou encore Proficiency ont une validité permanente. Le type d’épreuve est très semblable à celui des  IELTS. TOEFL C’est la certification requise par les universités américaines. Il est demandé  pour accéder plus particulièrement aux MBA ou pour intégrer certaines multinationales. Il teste : l'écoute, la lecture, l'expression orale ainsi que la rédaction. Le TOEFL évalue les compétences linguistiques du candidat par un questionnaire à choix multiple (QCM). C'est pourquoi il ne faut pas négliger la préparation préalable à ce test. USMLE (United States Medical Licensing Examination) C’est une certification pour les futurs étudiants en médecine aux Etats Unis. BULATS (Business Language Testing Service) C’est une certification appropriée des compétences linguistiques en milieu professionnel. TOEIC (Test of English in International Communication) Au même titre que le TOEFL, c’est un test de référence pour tester et/ou valider les compétences en anglais. Ces deux examens ont été créés aux États-Unis et sont reconnus dans le monde entier. Ils vont donc mesurer instantanément le niveau d'anglais. Le TOEIC va ouvrir les portes de nombreuses entreprises internationales ainsi qu'aux écoles supérieures, c'est pourquoi il est important de bien se préparer à ce test avant de le passer. Certains de ces instituts exigent un résultat plus ou moins élevé pour pouvoir les intégrer. Où et quand passer les certifications? Les épreuves des certifications sont organisées par les instituts habilités par les organismes concernés. Voici la liste de ces instituts à Rome. Il faut consulter leur site pour voir où et quand se déroulent les épreuves (il y a plusieurs sessions par année). Pour les épreuves Cambridge (IELTS ou FIRST, ADVANCED etc.) à Rome il faut s’adresser au British Council. Pour le TOEFL à Rome  il faut s’adresser au British Institute (pour voir les dates des différentes sessions d’examen proposées, c’est ici). Les informations générales sur le TOEFL sont disponibles sur ce site. Pour le USMLE consulter ce site. Pour le BULATS  à Rome il faut s’adresser au British Council. Pour le TOEIC voici le site avec toutes les informations. Entraînement au lycée Étant donné que le lycée ne peut se substituer aux organismes de certifications (Cambridge, TOEFL etc.), et que beaucoup de nos élèves se présentent spontanément à ces tests, nous avons mis en place un dispositif d’entraînement qui se décline ainsi : Pour les élèves de seconde, un entraînement en fin d’année scolaire, tout de suite après les conseils de classe, est assuré par chacun des professeurs de l’équipe. Les élèves passent une épreuve blanche tirée d’une certification (Cambridge FIRST par exemple) qui leur permet de se familiariser avec ce type d’épreuve et en même temps de se positionner quant à leur niveau dans la grille (A1-C2) du Cadre Européen Commun de Référence des Langues. Pour le cycle terminal (Première & Terminale), nous proposons un entraînement à une certification (IELTS principalement), à raison de deux sessions d’entraînement (aux premier et deuxième trimestres) pour les élèves volontaires. Certifications en langue italienne Il existe en Italie divers organismes reconnus par le Ministero dell’Istruzione dell’Università e della Ricerca (MIUR) qui certifient le niveau linguistique atteint en accord avec les critères du Cadre européen commun de référence pour les langues. Les principaux organismes présents à Rome sont les suivants. CELI - Certificazione Italiano Generale dell’Università per Stranieri di Perugia L’Università per Stranieri de Pérouse est l’un des membres fondateurs de l’association européenne ALTE (The Association of Language Testers in Europe), comprenant également l’Université de Salamanca, l’Institut Cervantes, l’Université de Cambridge, la Generalité de Catalogne, l’Institut Goëthe et l’Université di Lisbonne, et est l’unique institution à représenter la langue italienne dans l’ALTE. Les certificats CELI pour l’italien général et CIC pour l’italien commercial sont les seuls certificats linguistiques italiens insérés dans le Framework de l’ALTE, garantissant ainsi la comparabilité avec les certificats linguistiques pour les autres langues européennes et insérées dans la structure. Les certificats de connaissance de la langue italienne (CELI) sont des certifications d’italien général qui s’adressent aux étudiants et adultes scolarisés. Ils sont relachés par le Centro di Valutazione e Certificazione Linguistica de l’Università per Stranieri de Pérouse. Les CELI se divisent à leur tour selon des typologies d’usage spécifiques : le CELI standard concerne tant adultes que jeunes, tandis que le CELI adolescenti est réservé aux adolescents de 13 à 17 ans. CELI Standard Les CELI sont articulés en 6 niveaux sur le modèle du Cadre Européen Commun de Référence (CECR) CELI Impatto – A1 Le CELI Impatto atteste la connaissance de la langue italienne au niveau A1 du CECR. CELI 1 – A2 Le CELI 1 atteste la connaissance de la langue italienne au niveau A2 du CECR. CELI 2 – B1 Le CELI 2 atteste la connaissance de la langue italienne au niveau B1 du CECR. CELI 3 – B2 Le CELI 3 atteste la connaissance de la langue italienne au niveau B2 du CECR. CELI 4 – C1 Le CELI 4 atteste la connaissance de la langue italienne au niveau C1 du CECR. CELI 5 – C2 Le CELI 5 atteste la connaissance de la langue italienne au niveau C2 du CECR. Trois sessions d’examens sont prévues au cours de l’année : aux mois de mars (uniquement pour les CELI Impatto, CELI 1, CELI 2 et CELI 3), juin et novembre. CELI adolescenti Les CELI adolescenti (CELI a) sont des certifications de connaissance de la langue italienne réservées aux adolescents 13 à 17 ans. Ils évaluent la capacité d’usage de la langue italienne dans des situations communicationelles adaptées à un jeune de cet âge. Les examens CELI pour adolescents sont toujours basés sur l’approche et sur les objectifs d’apprentissage proposés par les niveaux du CECR. Les examens CELI a ont lieu une seule fois par an et sont articulés entre trois niveaux : CELI 1 a : A2 ; CELI 2 a : B1 ; CELI 3 a : B2. Le Ministero dell’Istruzione, dell’Università e della Ricerca reconnaît le CELI 3 (niveau B2) comme un certificat valide pour attester de la connaissance de la langue italienne nécessaire à l’inscription à l’Université en Italie selon les capacités d’accueil que chaque université réserve aux étudiants étrangers. Le CELI 4 (niveau C1) et le CELI 5 (niveau C2) sont eux reconnus comme certifications valides pour attester d’une connaissance de la langue italienne suffisante pour une parité de condition avec les étudiants italiens. Chaque faculté peut évidemment demander des tests d’entrée spécifiques. Le CELI 5 est, de plus, reconnu comme certification valide pour attester de la connaissance de la langue italienne nécessaire à l’inscription aux classements pour l’enseignement dans les écoles italiennes de tout niveaux. Tarifs d’examens 2016 Pour tous les niveaux et toutes les typologies : € 100,00 Siège d’examen CEDIS, c/o ITIS Galileo Galilei, Via di Conte Verde 51. Adjacent à la gare de Termini. Pour toute information ultérieure et inscription à l’examen, contacter Sandra Monaco, Responsable Didactique Examens CELI, e-mail celilazio@mclink.it – cel. (0039)328 5733571 Centro CILS - Certificazione di Italiano come Lingua Straniera de l’Università per stranieri de Sienne La certification CILS est un titre d’étude officiellement reconnu qui atteste du niveau de compétence linguistico-communicationnelle en italien L2. Elle adopte elle aussi le système à six niveaux de compétence linguistico-communicationnelle proposé par le Cadre Européen Commun de Référence du Conseil de l’Europe. Le Centre CILS est membre institutionnel de l’EALTA (European Language Testing Association), l’association européenne ayant pour but la promotion de la connaissance des pratiques du testing et de l’évaluation linguistique en Europe. Pour toutes informations : http://cils.unistrasi.it/ Certification d’Italien langue étrangère de l’Università degli Studi Roma Tre L'Ufficio della Certificazione de l'Università degli Studi Roma Tre est une entité certificatrice du niveau de langue italienne reconnue par les Ministères degli Affari Esteri, dell'Istruzione, Università et Ricerca. La structure s’occupe de la conception, réalisation, organisation et évaluation des épreuves de certification de l’italien langue étrangère (L2). L'Ufficio élabore quatre systèmes d’examens, relatifs aux quatre niveaux de compétences identifiés par le Conseil de l’Europe dans le Cadre Européen Commun de Référence : A2 (pour les étudiants chinois), B1, B2 et C2. Les systèmes sont adaptés au niveau relatif de compétence du CECR. Pour de plus amples informations voir le site : www.certificazioneitaliano.uniroma3.it PLIDA (Progetto Lingua Italiana Dante Alighieri) décerné par la Società Dante Alighieri, Scuola d’Italiano di Roma. La certification PLIDA est relâchée par la Società Dante Alighieri et est reconnue par le Ministero degli Affari Esteri, par l’Università “La Sapienza” de Rome, par le Ministero del Lavoro e delle Politiche Sociali, par le Ministero dell’Istruzione dell'Università e della Ricerca... La Società Dante Alighieri est un membre fondateur de l’association CLIQ (Certificato Lingua Italiana di Qualità – Convention entre le Ministero degli Affari Esteri et des entités certificatrices). Le certificat PLIDA (Progetto Lingua Italiana Dante Alighieri) atteste de la compétence en italien comme langue étrangère. L’examen PLIDA est articulé en six niveaux correspondant aux niveaux proposés par le Cadre Européen Commun de Référence pour les langues du Conseil de l’Europe. Il PLIDA Juniores Le PLIDA Juniores est la certification d’italien pour les étudiants adolescents (13-18 ans). Même si elles proposent les mêmes compétences linguistiques générales nécessaires à la réussite aux tests du PLIDA normal, les épreuves du PLIDA Juniores proposent des tests et des contextes d’utilisation adaptés à des enfants de 13 à 18 ans. Le PLIDA Juniores évalue et certifie la compétence d’italien langue étrangère des adolescents selon les quatre premiers niveaux de compétences proposés par le CECR : A1, A2, B1 et B2. Plus d’informations : http://www.dantealighieri-roma.it/plida.htm Certifications en langue espagnole DELE (Diploma de Español como Lengua Extranjera) Ce diplome est le seul remis par le Ministère de l’Education Espagnol qui soit reconnu au niveau international, par les institutions éducatives privées et publiques mais aussi au niveau professionnel. Il atteste le niveau atteint par l’élève en espagnol (langue non maternelle) et n’a aucune limite de validité. Il existe six niveaux: A1, A2, B1(Inicial), B2(Intermedio), C1 et C2(Superior) Le DELE Nivel A1 atteste d'une compétence linguistique suffisante pour faire face à des situations de communication simples, les énoncés visant à satisfaire des besoins concrets ou portant sur des sujets très quotidiens. Le DELE Nivel A2 atteste d'une compétence linguistique suffisante pour comprendre des phrases et des expressions fréquement utilisées en relation avec des domaines immédiats de priorité (informations personnelles et familliales simples, achats, environnement proche, travail) Le DELE Nivel B1 (Inicial) atteste d'une compétence linguistique suffisante pour comprendre et faire face aux situations les plus habituelles de la vie quotidienne, formuler des demandes et exprimer des besoins dans une langue simple. Le DELE Nivel B2 (Intermedio) atteste d'une compétence linguistique suffisante pour comprendre et faire face aux situations courantes de la vie quotidienne, dans des circonstances normales de communication, n’exigeant pas l’usage d’une langue spécialisée. Le DELE Nivel C1 atteste d'une compétence linguistique permettant de comprendre une grande variété de textes longs et complexes, ainsi que de reconnaître dans ceux-ci des sens implicites. Le locuteur est capable de s’exprimer spontanément et couramment, sans trop devoir chercher ses mots. Le DELE Nivel C2 (Superior) atteste d'une compétence linguistique indispensable pour faire face à des situations exigeant une très bonne maîtrise de la langue ainsi qu’une connaissance des habitudes culturelles qu’elle véhicule. Centre d’examen: Instituto Cervantes de Rome. Ufficio DELE Via di Villa Albani 16 - 00198 Roma Liens utiles Mail: informadele.roma@cervantes.es Informations générales en italien : http://roma.cervantes.es/it/dele_roma_spagnolo/diplomi_dele.htm Page officielle du DELE : http://dele.cervantes.es/ Modèles d’examen : http://dele.cervantes.es/informacion/niveles/tipos.html Certifications en chinois mandarin Concernant la langue chinoise, le test officiel HSK (Han Yu Shui Ping Kao Shi) est une norme d’évaluation de niveau à destination des étudiants étrangers. Le test est divisé en deux parties : écrite, divisée en six niveaux (de 1 à 6) et orale, divisée en trois niveaux (élémentaire, intermédiaire et avancé). Tous les renseignements utiles au passage du HSK à Rome sont disponibles sur le site de l’Institut Confucius de Rome : http://www.istitutoconfucio.it/contenuto.php?PHPSESSID=%C2%A3sid&pagina=apriCultura&idCultura=5#hsk
Symbole d’excellence, le concours général, dont les origines remontent au XVIIIe siècle, qui attire environ chaque année 15 000 candidats, arrive aujourd’hui à 267ème édition. Institué en 1744 par l’Université de Paris pour distinguer les meilleurs élèves, le Concours Général s’adressait à l’origine aux garçons des lycées parisiens. Depuis 1924, il s’est ouvert aux filles ainsi qu’aux élèves de province. Initialement limité au français, au latin, au grec, à l’histoire, aux mathématiques et à la physique, il s’adresse désormais aussi aux disciplines technologiques et de l’enseignement professionnel. Ouvert aux élèves de premières et de terminales des lycées français publics et privés sous contrat et des lycées français à l’étranger, dans 54 disciplines, de l’histoire à la physique, en arts plastiques ou éducation musicale, en passant par l’hébreu, les lauréats reçoivent leur prix dans le grand amphithéâtre de la Sorbonne, ce lieu même où furent décernés les premiers prix, en 1744. Le but officiel de ce concours et de distinguer les meilleurs élèves de Première et de Terminale, sélectionnés par leurs professeurs pour l’excellence de leurs résultats scolaires et évalués sur des sujets conformes aux programmes officiels mais dans le cadre d’épreuves plus exigeantes et plus longues que l’examen du baccalauréat. Plusieurs lycées sont habitués au tableau d’honneur : les grands lycées parisiens bien sûr, mais aussi des grandes villes de province et les lycées des grandes capitales étrangères. Le lycée Chateaubriand de Rome y figure et pas uniquement pour des prix en langue. Chaque année une moyenne de 15 candidats y participent. Le Lycée Chateaubriand figure fréquemment parmi les établissements primés, comme vous pouvez le voir dans le palmarès ci-joint. L'an dernier encore, le lycée peut se targuer d'un Premier Prix et d'un Premier Accessit en Italien. Le calendrier du Concours Général 2016 est disponible sur le site internet de l’Éducation Nationale à cette adresse : http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=97300
Les Olympiades nationales de mathématiques Le ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche et l’association Animath organisent en 2015 la 15e édition des Olympiades de mathématiques. L’objectif est de favoriser l’émergence d’une nouvelle culture scientifique en stimulant le goût de la recherche chez les élèves. Les lycéens de 1ère de toutes les séries peuvent participer. L’objectif des Olympiades nationales de mathématiques est de permettre à l’élève d’aborder autrement des problèmes mathématiques et de souligner le lien entre les mathématiques et les autres sciences. Chaque épreuve académique dure 4 heures et comporte 4 exercices. Deux exercices sont communs à toutes les académies. Chaque académie décide des deux autres exercices et peut proposer aux candidats : le choix entre trois exercices, dont seulement deux doivent être traités ; deux exercices dont un différencié selon la série du candidat. Ils portent sur les programmes des classes de collège, de seconde générale et technologique, et des parties communes des programmes des différentes classes de première. L’un d’entre eux au moins prend en compte un autre enseignement scientifique. Le palmarès et les remises de prix Au niveau académique les académies corrigent les copies et établissent leur palmarès. Chacune d’entre elles organise une remise des prix. Elles transmettent au groupe national les meilleures copies, le palmarès et les énoncés des exercices académiques. Le groupe national établit alors le palmarès national, qui peut être décliné suivant les séries. Le ministère et les partenaires associatifs ou privés organisent ensuite une cérémonie de remise des prix nationaux. Les meilleurs lauréats nationaux peuvent obtenir des bourses pour des universités d’été ou des stages d’entraînement à d’autres compétitions mathématiques. Le calendrier 2016 Jusqu'à février 2016 : clôture des inscriptions académiques ; Mercredi 16 mars 2016 : épreuve écrite (4 heures) composée de quatre exercices qui s'appuient sur les programmes des classes de collège, de seconde générale et technologique et sur le programme commun des différentes classes de première ; 9 mai 2016 : réunion du jury national ; 1er juin 2016 : cérémonie de remise des Prix. Les Olympiades internationales de géosciences Les Olympiades des géosciences ont été créées en 2007 par le ministère de l'Éducation nationale dans le cadre de l'année internationale de la planète Terre. Depuis 2010, un palmarès propre à l’AEFE  est établi, grâce à l’impulsion de Pierre Jauzein, inspecteur des sciences de la vie et de la Terre à l’AEFE, et grâce à l’engagement des enseignants des lycées français qui préparent leurs élèves, leur font passer les épreuves et assurent la correction des copies. Ce concours de géosciences s'adresse aux élèves des classes de première scientifique (1re S) de tous les établissements en rythme Nord et à ceux de terminale scientifique (T S) des établissements en rythme Sud. Les meilleurs candidats de ce palmarès AEFE sont proposés au classement national et, depuis 2010, il y a eu chaque année des lauréats issus de lycées français à l'étranger. Il existe aussi un volet international des Olympiades de géosciences : les IESO (International Earth Science Olympiad) à laquelle la France s'associe depuis 2011 avec, à chaque fois, une brillante participation d'élèves des lycées français du monde.